Archives de la catégorie LES DIX COMMANDEMENTS DU CHEVEU PARFAIT

Les dix commandements du cheveux parfait #6 - L'usage des engins de torture tu modereras - It's HEr MEssBonjour !

De retour pour entamer la seconde partie des 10 commandements du cheveu parfait ! Et celui-là, je sais d’avance qu’il ne va pas plaire à certains….

L’usage des engins de torture tu modéreras.

Alors certes, je sais, un cheveu brushé, lissé ou bouclé, une frange bien gonflée ou de superbes anglaises ça change tout. Certes, il n’est pas évident de se balader avec le cheveu froissé, dérangé ou tout fou. Certes, vous n’avez pas envie d’arriver au travail avec un « ouais je sais j’suis pas coiffée on dirait que je sors du lit » écrit sur votre front.

Rassurez-vous, je n’irais pas jusque là.

Il y a quelques années j’avais les cheveux très courts. Autant vous dire qu’il m’était impossible de sortir sans un bon brushing ou un coup de lisseur en express. Puis il y a eu les rajouts, avec l’obligation de lisser mes cheveux ou de les boucler pour fondre mes extensions dans la masse. Les cheveux extra longs, le carré plongeant… j’en passe et des meilleures ! Puis j’ai tout arrêté. Tout. Le comble c’est que juste avant ça, j’avais investit dans un super lisseur de la mort qui tue qui, perché sur son étagère, trépigne d’envie que je l’utilise.

J’ai commencé par arrêter le lisseur. Puis j’ai laissé sécher mes cheveux à l’air libre, et j’ai même cessé de les démêler une fois mouillés après mon shampoing. Et petit à petit je me suis habituée à la version « naturelle » de mes cheveux, j’ai appris à les faire sécher de façon à ce qu’ils tombent bien, à les soigner en fonction de leur ondulation naturelle. Progressivement ils ont repris pas mal de volume et ont poussé rapidement. Et finalement, mes cheveux au naturel me plaisent beaucoup.

Je ne vous cache pas adorer me boucler les cheveux de temps en temps, que ma mèche à sévèrement besoin d’être dressée certains matins, et que je ne me fais pas un petit lissage pour le plaisir quand l’envie me prend. Mais attention ! Je modère !

Pour le sèche cheveux, je ne l’utilise qu’à froid et la tête à l’envers. J’essaie toujours de l’éloigner un maximum de mes cheveux. Pour la marque peu importe, tant qu’il peut souffler du froid !

Les dix commandements du cheveux parfait #6 - L'usage des engins de torture tu modereras - It's HEr MEss 2

Pour ce qui est des plaques par contre je me suis payé la Ferrari des lisseurs. Le GHD. Je vous accorde que cet engin a un nom de drogue, mais nous n’en somme pas loin. Ce lisseur est magique… Il fait des boucles magnifiques et mes cheveux lissés le restent pendant au moins trois jours ! Même en faisant une tresse le soir pour dormir. Mon compte est resté lissé un bon moment lui aussi d’ailleurs… héhé (Comptez 115€ en moyenne)

Autre chose, si vous ne pouvez pas vous résoudre à ne pas vous coiffer, tentez de dompter votre crinière avec des produits adaptés. De la mousse pour les boucles, de l’huile pour les cheveux frisés et du shampoing sec pour donner du volume aux cheveux lisses et fins ! Et surtout… assumez la nature de vos cheveux ! (référence au commandement n°1 !)

D’ailleurs ? vous avez révisé vos 5 premières leçons récemment ?

Allez hop hop hop ! On reprend les bonnes habitudes à la rentrée !

#1 – La nature de tes cheveux tu respecteras

#2 – Tes cheveux tu hydrateras

#3 – Régulièrement tes cheveux tu couperas

#4 – Des shampoings tu n’abuseras pas

#5 – Le volume tu cultiveras

Bonne journée et soyez gentils avec vos cheveux !

Commandement n°5 - Le volume tu cultiveras - It's Her MessBonjour !

Me voici de retour avec un commandement du cheveu parfait ! Ça faisait longtemps ! Il faut dire que le temps passe à toute allure et que je ne manque pas d’idées pour me tenir occupée. J’ai d’ailleurs profité du weekend pour bricoler le blog et vous permettre maintenant de naviguer à travers les différents menus du site !

Dans la série des cheveux parfaits je vous parle aujourd’hui du volume ! Je fais partie de cette catégorie de personne qui à assez peu de cheveux et à qui les coiffeurs disent généralement : « C’est fou ce qu’ils sont fins ! ». Enfin je faisait. car depuis deux ans maintenant, j’ai mis mes cheveux en « jachère ».

Je travaille au quotidien pour que ma tignasse soit la plus naturelle possible et qu’elle prennent en volume et en force. Voici quelques conseils pour travailler le volume de ses cheveux…

Les solutions à long terme :

– On évite les engins de torture. On laisse ses cheveux tranquilles, dans la mesure du possible, on les laissent sécher naturellement, on espace ses shampoings et on utilise au maximum des produits naturels. Coupés régulièrement, vos cheveux vont reprendre du poil de la bête, se casser moins facilement et être plus résistants.

– On travaille sa coupe. Si comme moi vous avez les cheveux fins, évitez de dégrader votre coupe. Garder une bonne masse de cheveux et harcelez votre coiffeuse pour lui faire comprendre que travailler et moderniser une coupe ne veux pas forcément dire tailler dans la masse !

Les solutions à court terme :

– Si vous êtes en crise de volume ou si vous n’imaginez pas laisser vos cheveux sécher naturellement, séchez vos cheveux la tête en bas. Cela va donner du volume à vos cheveux et éviter qu’ils ne re-graissent trop vite en se collant à votre cuir chevelu.

– Brossez ! Et oui ! en brossant vos cheveux matin et soir avec une brosse propre et dans tous les sens, vous allez donner un réel volume à vos cheveux et les rendre très brillants.

– Ayez les cheveux sales. Non je n’ai pas complètement perdu la raison. En espaçant vos shampoings, vous allez donner plus de matière à vos cheveux. Surtout si vous utilisez du shampoing sec !  Le shampoing sec enrobe votre cheveu et lui donne de la matière.

Et voila !

 

Bonne journée et bonne mini semaine !

Commandement du cheveux parfait 7 - It's Her MessBonjour !

C’est l’heure du commandement du cheveu parfait n°5 ! Il s’est presque fait attendre ce petit ! A l’image de tous ses frères et sœurs il est ESSENTIEL. Et comme tous les commandements du cheveu parfait je me dis à chaque fois que j’aurais dû commencer par celui là.
La brosse. J’ai longtemps boudé la brosse et me contentais presque d’un bon démêlage après mon shampoing. J’ai toujours trouvé qu’après avoir été brossés les cheveux ressemble à un kiki qui aurait les cheveux longs. Et dès que l’on a des boucles… horreur ! La brosse tel le bulldozer détruit toutes les jolies anglaises sur son passage…

Mais depuis un long moment maintenant mes cheveux sont brossés matin et soir. La brosse c’est la vie. Le brossage permet non seulement de démêler les cheveux mais à également pour rôle de répartir le sébum présent sur le cuir chevelu sur les pointes. Cela permet d’avoir les racines moins grasses de protéger et hydrater les longueurs. En passant la brosse dans les cheveux on enlève également toutes les saletés et la pollution accumulés dans la journée.

Voici donc trois astuces indispensables pour bien dompter la brosse à cheveux !

1 – On choisit sa brosse : On privilégie les matières naturelles. Poils de sanglier pour les cheveux ondulés ou lisses. Une brosse plate de préférence. On en trouve de vraiment très abordables dans les grandes surfaces. Pour utiliser sur cheveux mouillés ou sur cheveux bouclés on privilégie les peignes à dents assez espacées en bois, ou en ivoire par exemple. Adaptez la taille de votre brosse en fonction de la longueur de vos cheveux.

2 – On brosse avec précaution : Évitez de trop brosser votre cuir chevelu car cela peut stimuler les glandes de votre cuir chevelu et favoriser la production de sébum. N’hésitez pas à compter vos coups de brosse pour vous assurer de brosser assez. (On dit qu’il faut compter jusqu’à 100…. oui je sais autant dire une demi éternité.) Brossez dans tous les sens. En arrière, la tête à l’envers, tout à gauche, tout à droite… En faisant ça vous allez donner un beau volume à vos cheveux. Si vous avez l’air d’un cocker après ça, vous pouvez les nouer dans une pince en les enroulant… le temps de vous brosser les dents pas exemple ! N’utilisez jamais de brosse sur cheveux mouillés car ils sont fragilisés mais privilégiez le peigne. Pour enlever les nœuds on commence par les pointes, sans jamais forcer. On remonte à la nuque jusqu’aux pointes puis on brosse toute la chevelure.

3 – On nettoie sa brosse : Enfin… Une étape essentielle que l’on néglige tellement ! Et pourtant ! Vous imaginez ? Toutes ces poussières ? Tous ces cheveux sales ? Cette brosse si cracra que vous utilisez même pour brosser vos cheveux tous propres ! Alors on enlève tous les cheveux qui restent sur la brosse et on la nettoie bien proprement régulièrement avec (dans l’idéal) du bicarbonate de soude, ou du shampoing bio. Pensez à bien la rincer, et laissez la sécher à l’air libre.

Alors soyez sage et brossez-vous bien les cheveux !

Bonne journée !

Commandement n°4 - Des shampoings tu n'abusera pas - It's Her Mess (1)

Bonjour !

Je suis ravie de vous retrouver pour ce premier article de l’année avec un commandement capillaire qui ne va pas vous laisser de marbre. Alors certes à première vue comme cela je ne vous apprends rien, les shampoings vous connaissez car personne n’y échappe (enfin j’espère !). Mais vous êtes-vous déjà vraiment penché sur la question ?

Alors voici quelques règles d’or à respecter pour que vos shampoings soient toujours synonymes de soin pour vos cheveux !

Premièrement on espace nos shampoings ! Le moins on en fait le mieux c’est ! Alors attention, je ne suis pas en train de vous dire qu’il faut fuir la douche comme la peste mais plutôt maitriser le rythme des lavages. Un shampoing tous les trois jours est un bon objectif à se fixer et largement atteignable par tout le monde ! Impossible ? Vous faites du sport tous les jours ou n’imaginez pas ne pas mettre votre tête sous l’eau ? Ok mais on adapte son shampoing et choisi un shampoing extra doux, quotidien ou pour bébé.

Deuxièmement, on adapte son shampoing à la nature de ses cheveux. C’est basique mais important ! Si vous ne trainez pas souvent dans les rayons des parapharmacies vous seriez étonnés de connaitre toutes les caractéristiques qui existent ! Cheveux sec, cuir chevelu sensible, abimés, volumateur… bref ! On a l’embarras du choix !

On est attentif à la composition ! On fuit à toute allure les shampoings bourrés de silicone qui empêche les cheveux d’être nourris par les soins. On surveille les composants tels que le Paraben par exemple… J’en profite pour râler sérieusement sur la marque Klorane que j’adore et que j’utilise depuis plus d’un an maintenant. Marque naturelle, qui travaille uniquement autour des plantes et qui trouve le moyen de nous mettre du Paraben dans son shampoing à la mangue. Pourquoi tant de haine ? Bref…

On masse ! Pensez à toujours bien masser votre cuir chevelu lors du shampoing. Cela stimule la croissance des cheveux ! Attention à ne pas agresser non plus la tête, on parle ici de petits massages tout doux !

On rince ! Le rinçage du shampoing est essentiel ! Il doit normalement durer deux fois plus longtemps que le shampoing lui-même !

Commandement n°4 - Des shampoings tu n'abusera pas - It's Her Mess (2)Ma sélection ?  Deux shampoings bio que l’on trouve en super marché (1 : Monoprix, 2 : Lovéa), puis deux shampoings vendus en parapharmacie (3 : René Furterer qui a une gamme ultra complète, 4 : Phyto qui est vendu un peu moins cher et qui se trouve être tout aussi efficace.)

Commandement n°4 - Des shampoings tu n'abusera pas - It's Her Mess (3)

Et enfin, qu’en est-il du shampoing sec ? Comme tous les cosmétiques il est à utiliser avec modération ! C’est selon moi une excellente solution pour apprendre à espacer ses shampoings petit à petit. (Et aussi pour les jours sans ou le shampoing est juste impossible et ou sortir dans la rue avec des cheveux aussi affreux est susceptible d’être puni par la loi.)

J’ai testé beaucoup de shampoings secs, des versions poudres et des versions sprays. Je préfère largement les versions spray mais fini toujours par revenir à la poudre de Klorane (5) qui n’est vraiment pas chère mais qui surtout, dure très longtemps contrairement aux bouteilles en sprays qui se vident en un rien de temps.

Pour l’application c’est très simple, on pulvérise à 15-20 cm des cheveux en visant les racines et avec parcimonie pour éviter de ressembler à Louis XVI. Attention à ne pas blanchir le cuir chevelu. On laisse poser 2 minutes et on brosse les cheveux. Les cheveux sont légers, frais, propres et super méga volumineux ! (Pour l’astuce, vous pouvez également utiliser du shampoing sec avant de réaliser une coiffure comme un beau chignon structuré par exemple. Le shampoing sec donne du volume et aide à faire tenir les cheveux !)

Mes chouchous en version spray sont don le Batiste(6) qui sent divinement bon et le Dessange (7) qui a un rendu vraiment impressionnant et qui se vend en super marché. (Le Batsite est vendu sur Asos et à Monoprix). Enfin, un shampoing sec Bio de la marque Lulu Organics qui est vendu sur le site  www.bazar-bio.fr mais qui est outrageusement hors de prix.

Voilà pour aujourd’hui ! Retrouvez les trois premiers commandements du cheveu parfait ici et n’hésitez pas à réagir !

Bonne journée !

Les dix commandements du cheveux parfait - Régulièrement tes cheveux tu couperas - It's Her MessJe suis de retour avec ma série fétiche et mon 3 ème commandement capillaire ! Alors oui, effectivement, j’ai choisi un commandement qui fâche. Je sais. Mais vous n’avez AUCUNE excuse !

Lorsqu’on grandit avec une maman coiffeuse il est plutôt rare d’aller chez le coiffeur. Autrement dit, on y va jamais. Alors quand on prend comme ça sur un coup de tête, la décision arbitraire de déménager à l’autre bout de la France… C’est sans imaginer qu’en plus du médecin, pharmacie, sport, boutiques etc… Il va falloir trouver un coiffeur. Croyez moi ou non, 2 ans et ce n’est toujours pas chose faite.

Tout ça pour vous dire que c’est une épreuve pour pas mal de monde. Ce que je vais vous dire ne va donc surement pas vous ravir.

Régulièrement tes cheveux tu couperas. Et les fourches tu éviteras.  Ça veut dire quoi régulièrement me direz-vous : Et bien tout dépend de vos cheveux, tous les 3 ou 4 mois c’est une bonne moyenne.

On dit souvent, « plus tu coupes tes cheveux plus ils poussent vite ». En fait c’est plutôt, moins tu coupes tes cheveux, plus il faudra les couper… Le démon caché dans cette phrase c’est la fourche.

Vos cheveux vivent l’enfer au quotidien. Frottement contre nos vêtements, bataille rangée avec l’oreiller, nœuds, fer… Quelques points blancs observés sur vos cheveux… à peine le temps de réagir et déjà ils se dédoublent.

Mais ne croyez pas qu’elle va s’arrêter la… cette petite est contagieuse. Une fourche sur un cheveu va en créer d’autre sur ses voisins et va remonter le long du cheveu. (Scène qui finit généralement par un attentat chez le coiffeur car elle a coupé 10 cm au lieu de 3 annoncés. On a vraiment pas la même échelle…)

Et une fois qu’elles sont la…. plus qu’une seule solution : couper.

Alors que faire pour éviter l’apparition des fourches ?

– Couper régulièrement… hum hum oui je sais. Mais plus vous irez régulièrement moins vous couperez ! Et je vous donne une astuce : la phrase magique ? « Je fais pousser mes cheveux, je ne veux pas toucher à la longueur seulement épointer. »

– Evitez les produits trop abrasifs. Adieu fer, sèche-cheveux sans protéger notre tignasse.

– Adaptez vos shampoings et soins, préférez les soins pour cheveux secs et abimés.

– Brossez régulièrement mais avec soin et utilisez des élastiques plutôt lâche et sans jointure en métal. (Quelle horreur mais qui a inventé ce brise cheveux ??)

– Faites une tresse très lâche avant de dormir. Entre nous soit dit, c’est le meilleur moyen pour éviter les nœuds.

– Utilisez des soins aux huiles végétales qui vont enrober vos cheveux et éviter l’apparition des fourches.

Les dix commandements du cheveux parfait - Régulièrement tes cheveux tu couperas - It's Her Mess 2Ma sélection spéciale Fourche Killer :

Shampoing traitant nutritif à la mangue de Klorane (1), parfaitement adapté aux cheveux secs, abimé et cassant, ce shampoing à un vrai effet réparateur sur les cheveux. (Comptez 7/8€ par flacon)

Ciment anti usure Kerastase (2), Ce soin bien que très cher à une vraie action réparatrice, il enveloppe les cheveux et on voit le résultat. (23€)

Subtil elixir, huile de brillance de Phyto (3), Je vous ai déjà parlé de cette huile dans cet article. Mais j’insiste, toutes les huiles végétale peuvent faire l’affaire, un soin posé une nuit et vos cheveux vous disent merci. (Comptez une vingtaine d’euros)

Bonne journée !