Livre à lire - La vérité sur l'affaire Harry Québert

Bonjour !

Si je m’écoutais je me contenterais simplement de vous dire :

« Lisez ce livre. Il est génial. « 

Je suis tellement malade que quand je secoue ma tête ça fait glou glou. (Si. Je vous jure.) C’est tellement banal. On termine l’hiver tranquille. On se dit qu’on est passé entre les gouttes. Qu’on la échappé belle. ET PAF. Vous vous croyiez tiré d’affaires ? Tut Tut ! Vous vous prenez le pire truc du siècle en pleine poire ! Biiiiim dans tes dents.

Bref je ne suis pas là pour vous raconter ma vie. Je voulais vous parler de ce livre vraiment génial que j’ai eu un bonheur fou à lire. La vérité sur l’affaire Harry Québert c’est d’abord une enquête oui mais menée par un écrivain. On assiste en direct à la rédaction de l’histoire que l’on lit. Une histoire géniale, une écriture vraiment agréable. Rien à redire.

Voici de quoi on parle :

« À New York, au printemps 2008, alors que l’Amérique bruisse des prémices de l’élection présidentielle, Marcus Goldman, jeune écrivain à succès, est dans la tourmente : il est incapable d’écrire le nouveau roman qu’il doit remettre à son éditeur d’ici quelques mois.
Le délai est près d’expirer quand soudain tout bascule pour lui : son ami et ancien professeur d’université, Harry Quebert, l’un des écrivains les plus respectés du pays, est rattrapé par son passé et se retrouve accusé d’avoir assassiné, en 1975, Nola Kellergan, une jeune fille de 15 ans, avec qui il aurait eu une liaison.
Convaincu de l’innocence de Harry, Marcus abandonne tout pour se rendre dans le New Hampshire et mener son enquête. Il est rapidement dépassé par les événements : l’enquête s’enfonce et il fait l’objet de menaces. Pour innocenter Harry et sauver sa carrière d’écrivain, il doit absolument répondre à trois questions : Qui a tué Nola Kellergan ? Que s’est-il passé dans le New Hampshire à l’été 1975 ? Et comment écrit-on un roman à succès ? »

Certaines d’entre vous me l’avait conseillé et mes proches ne tarissaient pas d’éloges à son propos. Je l’ai tellement aimé que j’ai pris le temps de lire d’autres livres pendant que je lisais celui-ci. Et à chaque fois que je le retrouvais, c’était comme boire un verre avec un vieil ami. Je reprenais le cours de l’histoire comme si je l’avais quitté la vieille.

Bref, mes mouchoirs et moi on vous invite vraiment à le lire et à partager vos avis !

Bode jourDée…

Publicités