Mon nouveau remède anti morosité de la beauté - It's Her Mess

Bonjour !

J’ai le syndrome de la page-beauté blanche. Je traverse une période totalement inédite de ma beauté-addiction. Je n’ai plus (ne prends plus) le temps. Disons que j’ai atteint un tel niveau de : Ohlavacheilestdéjàsitardmaisc’estpaspossibleonapasencoremangé… que tous mes petits rituels beautés sont automatiquement relégués au second plan. Étonnement je n’ai jamais eu une si belle peau, mes ongles bien que simplement limés sont plutôt respectables et mes cheveux font leur vie et s’accommodent assez bien de leur nouvelle condition rustique c’est-à-dire shampoing Bio deux fois par semaine, pas de démêlant (pas le temps d’aller en acheter celui que je voudrais…), un soin tous les deux shampoings et du shampoing sec pour limiter la casse !

Mais je ne vais surtout pas vous dire que je suis satisfaite de ma nouvelle condition ! Mes ongles de pieds crient au scandale de ne pas être vernis, je pleure d’ailleurs quotidiennement devant ma vernithèque, je rêve d’une après-midi papounage enfermée dans ma salle de bain et je songe sérieusement à ma prochaine orgie chez Sephora qui s’inquiète déjà de ne pas m’avoir vue depuis le mois de décembre.

Tout ça pour vous dire qu’hier soir alors que je rentrais d’un cocktail dans un magnifique hôtel de Marseille j’étais littéralement désemparée. Pas d’article pour demain. A peine mes escarpins quittés je fonce dans ma salle de bain pour vous dénicher une idée, quelque chose qui retranscrirait mon humeur du moment. Rien. Mon Elle ! Anti-rides…non, accessoires cheveux…beurk. Rien. Nada.

J’ai donc décidé de vous parler de mon seul compagnon du moment. Mon accessoire beauté qui m’accompagne partout. Celui que je trouvais terriblement inconcevable à porter ces dernières années et que je jugeais parfois particulièrement horrible sur mes amies. Le ROUGE à lèvre.

Je dis bien ROUGE. Vous savez surement que je suis adepte de la beauté la plus naturelle possible. Mais récemment j’ai ressenti le besoin de fuir le « fade ». Naturel oui mais pas invisible. Et depuis que mes cheveux sont mois blonds et que je prends moins le temps de m’apprêter j’avais envie de me donner meilleure mine ! J’ai donc ressorti de mon tiroir magique mes rouges à lèvres achetés lors de petits moments de craquage !

Inutile de vous dire qu’il est impensable de m’en tirer avec une bouche rouge criarde vulgaire. Pour ma part il s’agit juste d’une jolie teinte chaleureuse ! Pour cela j’applique un peu de rouge à lèvre sur une partie de ma bouche puis je l’étale au doigt ! En un rien de temps je suis parée pour les soirées et les rendez-vous clients !

Mes chouchous ? Le Color Riche 904 de L’Oréal, ULTRA rouge sang mais qui appliqué au doigt avec parcimonie suffit parfaitement à me donner une très jolie mine ! Et le MAC qui pire qu’un tatouage reste une éternité ! Vous pouvez manger, boire, parler et même dormir ce rouge à lèvre est un vrai phénomène ! Là où il est il y reste ! Si jamais vous avez un jour été déçues par un rouge à lèvre trop éphémère je vous conseille d’essayer ceux de Mac !

Et vous ? Quel rouge à lèvre portez-vous ?

Bonne journée !

Publicités